Au début avec Joey Starr, on s’est reniflé comme des mâles dominants !

JoeyStarr et Stéphane Guillon dans
Philippe Warrin/Exilene Films/TF1

Valérie Expert et Gilles Ganzmann reçoivent Stéphane Guillon, à retrouver dans « Le remplaçant » sur TF1 !

La série essaie toujours d’aborder, sur chaque épisode, un fait de société. Sur les prochains épisodes, ce sera l’homosexualité, le bizutage à l’école, le harcèlement par Internet… Ce sont les sujets qui touchent les jeunes et le milieu scolaire. Je crois que ça dépasse tout juste ‘les profs et élèves’.

TF1 Séries m’appelle pour un tout petit rôle pour jouer dans ‘Guépardes’. C’est un truc que je fais à l’arrache, il n’y a pas beaucoup d’argent, et j’accepte. Puis ils repensent à moi pour ‘Le Bazar de la charité’, et ça se passe très bien. Je fais des apparitions dans ‘Munch’, qui se passe très bien aussi. Et de fil en aiguille, on commence à me faire confiance pour quelque chose de beaucoup plus important. C’est comme ça que ça se passe : il faut d’abord payer pour voir, puis vous revenez par la petite porte.

Au début avec Joey Starr, on s’est reniflé comme des mâles dominants ! Mais j’ai découvert quelqu’un d’extrêmement cultivé, gentil et professionnel ! Parfois les gens ont une image très loin de la réalité.

Oui, quand vous êtes viré de France Inter et Canal+ vous avez une traversée du désert ! J’ai été viré pour avoir fait rire 2M d’auditeurs aux dépens du Président de la République, à 6 mois d’une élection.

Cela me priverait de faire de l’image. Je suis tellement heureux de faire ce que je fais aujourd’hui, donc la télévision non, pour rien au monde. En revanche, faire 2-3 fois par semaine de la radio, volontiers. Je trouve que c’est un média formidable, un média qui me correspond. Je ne suis pas du tout pour la radio filmée, je suis pour le son. Je trouve que l’image parasite le son. Je pense que c’est à France Inter que j’ai donné le meilleur de ce que j’ai pu faire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*